SIS-sevres

Quelle est la charge de travail?

Délicate question qui dépend de chaque enfant. Voici quelques éléments de réponse :

De l’équipe pédagogique

Le programme en "section internationale" est lourd, 6 heures jusqu’en seconde puis 8 heures en programme OIB de première et de terminale, la charge de travail est-elle supportable ?

Confucius disait "Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie !" . Il est vrai que la scolarité en programme intégré est exigeante. On ne consolide pas une double culture sans effort, il faut travailler dans les matières nationales comme les matières internationales. Mais les élèves sont partants pour cet apprentissage. De plus, ils ne suivent qu’une seule langue vivante (le supplément d’emploi du temps n’est donc pas de 6 ou 8 heures, il faut déduire une LV qui représente une moyenne de 3 heures par semaine pour une scolarité classique.

Les matières se complètent. En histoire inter, les événements historiques sont vus de deux angles différents, mais c’est le même programme.

Des parents 

Est-ce que le travail en 6ème est beaucoup plus lourd qu’en primaire ?

  • oui. Maman de Paul, 6ème
  • Ja ; es ist schwerer in der 6ieme, weil es einfach eine totale Umstellung ist (mehr Fächer, Lehrer, viel mehr Schueler, System "vie scolaire") und durch die zweite Sprache kommen, mehr Stunden im Wochenplan hinzu. Aber ich hatte den Eindruck, sie wachsen da relativ schnell ’rein’. Und dann heisst es einfach ’dranbleiben ! Maman d’Helena, 6ème
  • Il est vrai que la 6ème est un très grand changement pour l’enfant et les parents. Il y a plus de travail, certes, mais il faut une bonne organisation puis cela ne semble pas aussi lourd. Le 1er mois de la rentrée est donc difficile car il faut trouver ses repères et mettre au point une organisation à la semaine, une fois ce stade passé, tout va bien. Il y a aussi un cartable très lourd qui fatigue beaucoup physiquement les enfants. Il faut les aider à minimiser son contenu dès le début, grâce au double des livres qui existent parfois dans certaines classes et en regroupant les feuilles de plusieurs matières dans un même classeur...En conclusion, parents, soyez très présent au début pour soutenir et aider vos enfants pour leur apprendre petits à petits l’indépendance.  Maman de Léa,6ème
  • Pour les enfants qui ont suivi le cursus du mercredi aux SIS, l’enseignement se fait dans la continuité. Une fois habitués à l’organisation du Collège, je ne crois pas que la charge de travail soit si élevée. Maman de Sonya, 6ème.

Des élèves 

Est-ce que le travail en 6ème est beaucoup plus lourd qu’en primaire?

  • Non, il n’y a pas beaucoup de devoirs, et en 6ème, il y a beaucoup de révisions. Laura
  • Pour les 6ème Inter, l’emploi du temps est plus chargé que pour les élèves nationaux, car il y a en plus les heures en allemand. Mais c’est très motivant, on améliore son niveau. Maxime
  • Il y a autant de travail en anglais qu’en maths ou en français. Guillaume

Par : admin le 04/03/2017

ACTUALITÉS

von Friedrich Schiller am 17 November um 19 Uhr 30 im SEL.
Students in 3e to Terminale may now sign up for the poetry-reading competition.
Des stratégies efficaces et protectrices pour lutter contre ce phénomène.